Bachelor en Cinéma

Tournage du film Tempête Silencieuse de Anaïs Moog (2019)

Durant trois ans, les étudiant·e·x·s découvrent la diversité des écritures cinématographiques, entre documentaire, fiction et série. Le programme favorise la prise de risque formelle et encourage l’exploration des zones d’hybridations entre les genres, tout en mettant l’accent sur la réalisation de films en prise avec le monde actuel. Les étudiant·e·x·s apprennent à maîtriser les techniques de prise de vue, de son, de montage, et de postproduction. Par ailleurs, les étudiant·e·x·s cultivent leur regard, leur esprit critique et leur capacité d’expression à travers des cours théoriques.

La première année comprend des pratiques du son et de l’image, de l’archive et de la lumière (extérieur et studio). Les enseignements en ateliers initient les étudiant·e·x·s à la création cinématographique grâce aux apports de réalisateur·trice·x·s et de technicien·ne·x·s de renommée internationale.

À partir de la deuxième année, les étudiant·e·x·s choisissent entre les options Réalisation, Montage ou Son. Cette année permet d’approfondir les apprentissages techniques et mener à bout deux films : l’un de fiction sur des lieux de proximité, l’autre au cours d’un Grand Atelier qui propose la découverte d’un nouveau territoire, accompagné par un·e·x cinéaste local·e·x de renom.

La troisième année est consacrée à la réalisation du projet de diplôme, qui comprend un film et un essai théorique. La collaboration entre les étudiant·e·x·s des trois options se poursuit par la formation d’équipes de tournage, montage et postproduction. En parallèle, les étudiant·e·x·s préparent un dossier de leurs réalisations afin de se projeter dans le milieu professionnel.

Option Réalisation

Les étudiant·e·x·s qui choisissent l’option Réalisation en deuxième année approfondissent leurs connaissances techniques (maniement de caméras complexes, prise de son multicanal) tout en se formant à la maîtrise du processus de création complet. En collaboration avec leurs collègues de l’option Montage et Son, ils et elles réalisent deux films principaux: l’un axé sur la fiction et l’autre sur le documentaire. En troisième année, le film de diplôme Bachelor mobilise l’étudiant·e·x et concentre les apprentissages qui ont lieu sous forme de tutorats personnalisés et de séminaires thématiques. Les étudiant·e·x·s de l’option Réalisation travaillent en collaboration avec celles et ceux de l’option Montage et Son lors de la réalisation du film de diplôme. Des cours dans les domaines de la production, de la distribution, de la sélection et des festivals font également partie du programme.

Tournage du film Beneath The Shell de Mégane Brulhart (2020)

Option Montage

À partir de la deuxième année, l’étudiant·e·x qui choisit l’option Montage assemble et désassemble des films, afin de maîtriser les logiciels professionnels (Avid, Pro Tools). L’étudiant·e·x s’exerce en assurant les montages des principaux films de ses collègues de l’option Réalisation et aborde en particulier les enjeux du montage son. En troisième année, les étudiant·e·x·s envisagent l’activité de montage comme création à part entière; ils et elles approfondissent leurs connaissances en explorant des narrations différentes et en s’exerçant à des montages plus variés. Par ailleurs, les étudiant·e·x·s ont l’opportunité d’apprivoiser des logiciels de trucage et de graphisme. Lors du projet de diplôme, c’est en équipe avec un·e·x étudiant·e·x de l’option Réalisation que chacun·e·x pourra démontrer ses capacités à parachever le travail à travers le montage.

Tournage du film Supreme de Youssef Youssef (2020)

Option Son

Dès la deuxième année, l’étudiant·e·x qui choisit l’option Son bénéficie d’un enseignement de prise de son avancé (micros, enregistreurs, perche, écoute critique), tout en travaillant sur des ateliers conceptuels (constructions, univers sonores stratifiés, interactions son direct/ambiances/musiques) et en approfondissant la maîtrise de logiciels professionnels (Pro Tools). En troisième année, les étudiant·e·x·s envisagent le son comme un véritable outil de réflexion et de création. Afin d’approfondir leurs connaissances pratiques du son, un stage en milieu professionnel (sur un tournage ou à la télévision) ou un projet personnel font partie intégrante de la formation. Lors du projet de diplôme, les étudiant·e·x·s de l’option Son travaillent sur les films de leurs collègues de l’option Réalisation, en collaboration avec celles et ceux de l’option Montage, afin de définir la méthode et la stratégie sonore propre au film, de réaliser la prise de son lors du tournage, de collaborer sur le montage son et d’en assurer le mixage.

Tournage du film Imfura de Samuel Ishimwe (2017)

Équipe

Responsables
  • Nicolas Wadimoff
  • Delphine Jeanneret
Equipe enseignante
  • Clara Alloing
  • Bertrand Bacqué
  • Basil Da Cunha
  • Maryam Goormaghtigh
  • Blaise Harrison
  • Danielle Lessovitz
  • Elena Lopez Riera
  • Marie Losier
  • Daniel Schweizer
  • Olivier Zuchuat
Coordination et communication

Aurélien Haslebacher

Assistant·e·s
  • Sarah Imsand
  • Alice Riva
  • Julie Sando
Technique et post-production
  • Lorin Wüscher
  • Mathis Damour
Magasin matériel

Cathy Lopez

Intervenant·e·x·s

Kamal Aljafari, Raed Andoni, Claire Atherton, Marine Atlan, Antoine Barraud, Yaël Bitton, Iris Brey, Patric Chiha, Philippe Ciompi, Arnaud Dezoteux, Christine Dory, Farah Clémentine Dramani Issifiou, Hassen Ferahni, Alain Gomis, Elie Grappe, Christine Hoffet, Carlos Ibañez-Diaz, Philippe Lacôte, Oliver Laxe, Raphaël Lefèvre, Colin Levêque, Mariano Llinas, Elina Löwensohn, Eleonore Mallo, Bertrand Mandico, Emmanuel Marre, Claire Mathon, Elene Naveriani, Catherine Paillet, Caroline Poggi, Isabelle Proust, Carlos Reygadas, Antoine Russbach, Patrick Tresch, Ael Dallier Vega, Jonathan Vinel, François Wolf, Rui Xavier