Les films HEAD aux Kurzfilmtage Winterthur

Good Vibes Is All I Need de Saro Vallejo

Le Département Cinéma de la HEAD – Genève est heureux d’annoncer la sélection de huit films d’étudiant·e·x·s à la 25ème édition des Int. Kurzfilmtage Winterthur, dont quatre présentés en première mondiale.

La HEAD s’associe également en proposant un focus sur la réalisatrice française Marie Losier, avec un programme de retrospective et une masterclass, curatés par Delphine Jeanneret, responsable adjointe du Département Cinéma.


Anabase

de Benjamin Goubet

  • 2021
  • Fiction
  • 28 min
  • Français
  • Anglais
À Genève, la nuit, les gardes patrouillent la ville. Sony est affecté dans une banque, Ana y est réceptionniste. Autour d’eux, la ville sombre dans la mélancolie alors que deux astres se rencontrent.

Good Vibes Is All I Need

de Saro Vallejo

  • 2021
  • Expérimental
  • 6 min
Explorant un sentiment de désespoir et d’urgence, le film propose un voyage à travers l’extrême, soulevant des questions sur la folie et la rédemption.


Dobri Gosti

de Ivan Petrović

  • 2021
  • Fiction
  • 20 min
  • BosnienBulgareCroateSerbe
  • Français
Une chaleureuse réunion de famille des Balkans laisse place à d’étranges rencontres dans les rues d’une banlieue - certaines par coïncidence et d’autres pas.

Pro Libertate et Foedere

de Alexandre Haldemann

  • 2021
  • Fiction
  • 29 min
  • Français
  • Anglais
Autrefois, dans un village alpin qui se vide progressivement, William, un vieux chasseur fatigué, vit seul tel un ermite. Un soir, un jeune enfant du village s’introduit chez lui cherchant un lieu où s’abriter pour la nuit. William, d’abord contrarié, finit par accepter, et lui donne le gite et le couvert. Avant d’aller dormir, il découvre cachée dans le chalet, une très vieille arbalète. Auprès du feu comme dans un conte, William raconte son histoire à l’enfant. Il dit être Guillaume Tell. Dans la brume du soir, le mal-être d’un mythe vivant se dévoile.

Un papillon

de Tabarak Abbas

  • 2020
  • ExpérimentalFictionDocumentaire
  • 6 min
  • FrançaisArabe
  • Français
Un voyage entre trois périodes différentes, géographiquement comme temporellement. Le récit d’une deuxième génération d’immigrés, toujours confrontés aux problèmes politiques et économique de leurs prédécesseurs.


Je fais où tu me dis

de Marie De Maricourt

  • 2017
  • Fiction
  • 17 min
  • Français
  • Anglais
Ambiance compassée d’une province morne, dans laquelle Sarah, jeune femme handicapée, s’émancipe. Ses désirs tout de sensualité et de séduction sont déflagrants, sa parfaite femme de compagnie et ses complices font le ménage. La beauté de visages et de corps rendus à une harmonie dionysiaque.

La fin d'Homère

de Zahra Vargas

  • 2015
  • Fiction
  • 23 min
  • Français
  • Anglais
Durant une partie de chasse, Homère tue par erreur un gypaète barbu, rapace protégé. La vindicte populaire est terrible et le chasseur, persécuté, finit par en mourir. Lynchage collectif? Légende urbaine? Cette fable nourrit les rumeurs du royaume…


Lost Exile

de Fisnik Maxhuni

  • 2016
  • Fiction
  • 29 min
  • AnglaisAlbanaisSerbe
  • FrançaisAnglaisAllemand
Emir, père de famille, travaille pour la pègre hongroise comme passeur à la frontière Serbe afin de rembourser ses dettes. Mais le chef du gang veut le contraindre à livrer Hana, une jeune femme kosovare à un réseau de prostitution. Confronté à un dilemme moral, Emir obéit à Ince et s’arrête dans un motel en Serbie. Cette épreuve d’une nuit va tester à la fois la force morale d’Emir face à la violence qui l’entoure et le désir de Hana de quitter son pays et sa famille.

Person in Focus: Marie Losier

En plus de proposer une retrospective des courts métrages de Marie Losier, ce programme offrira également une masterclass inédite de la cinéastre française, modérée par Delphine Jeanneret, responsable adjointe du Département Cinéma.

Connue pour ses portraits poétiques en 16 mm de musiciens, cinéastes et artistes d’avant-garde, Marie Losier capture des scènes du quotidien avec son œil Bolex. Les films de ce programme couvrent environ 15 ans de son travail, présentant des portraits de musiciens, de cinéastes et d’artistes qui se révèlent de manière ludique à la caméra.